Quelles sont les aides auxquelles on peut accéder pour changer les fenêtres en 2021 ?

Quelles sont les aides auxquelles on peut accéder pour changer les fenêtres en 2021 ?

Date : Tags : Rénokéa

Dans une habitation, près de 15 % des déperditions de chaleur se produisent au niveau des fenêtres. Une bonne isolation est ainsi indispensable pour les limiter et pour accroître par conséquent le confort au sein du logement. Les travaux de remplacement ou de rénovation de fenêtres peuvent être financés grâce à différentes aides étatiques, moyennant toutefois certaines conditions.

Installation ou rénovation de fenêtres : quel budget prévoir ?

Le prix d'installation ou de remplacement des fenêtres dépend en majeure partie du matériau utilisé. Pour des fenêtres en bois ou en PVC, il faut prévoir au moins 500 à 600 €. Pour des fenêtres en aluminium, les travaux, incluant le matériel et la main-d'œuvre, peuvent facilement dépasser les 1000 €. Les professionnels Rénokéa sont une référence en matière de prix justes, n'hésitez pas à faire appel à eux pour éviter toute mauvaise surprise.

Il est cependant possible d’alléger votre budget pour des travaux de rénovation ou de remplacement de vos ouvertures en mettant à profit quelques aides et subventions étatiques.

L'éco-prêt à taux zéro

L'éco-PTZ s'adresse aux logements construits depuis plus de deux ans. Il s'agit d'un prêt sans intérêt auquel peuvent souscrire les propriétaires, qu'ils soient occupants ou bailleurs, ainsi que les copropriétaires. L'éco-PTZ ne concerne cependant que les résidences principales.

Pour profiter de cette aide pour la rénovation de vos fenêtres, il vous suffit de télécharger le formulaire dédié à cet effet sur le site du Ministère de la transition écologique, puis de vous rendre auprès d'une banque signataire d'une convention avec l'État.

L'éco-prêt à taux zéro peut être cumulé avec d'autres aides étatiques, comme MaPrimeRénov', les subventions de l'Anah, la Prime Effy, etc.

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' remplace depuis 2020 le Crédit d'impôt pour la transition énergétique ou CITE. Le montant de l'aide à laquelle vous allez avoir droit va dépendre de vos revenus. En fonction de ces derniers, vous pourrez ainsi accéder à MaPrimeRénov' bleu, MaPrimeRénov' jaune, MaPrimeRénov' violet ou MaPrimeRénov' rose.

Ce dispositif ne concerne que les travaux de remplacement des fenêtres à simple vitrage par du double vitrage. À l'instar de l'éco-PTZ, MaPrimeRénov' peut aussi être cumulée avec d'autres subventions ou avec les éco-primes proposées par les fournisseurs d'énergie.

La prime Effy

Cette prime s'adresse aux propriétaires, qu'ils soient occupants ou bailleurs, aux locataires et aux occupants d'un logement à titre gratuit. Elle permet de financer une partie des travaux de rénovation énergétique d'une habitation, le remplacement des fenêtres en faisant partie. Cette subvention concerne aussi bien les résidences principales que secondaires achevées depuis plus de deux ans.

Le montant de la Prime Effy dépend des revenus déclarés par chaque foyer. En la cumulant avec d'autres aides, MaPrimeRénov' notamment ou la TVA à 5,5 %, un foyer peut profiter d'une économie d'une centaine d'euros pour ces travaux.

Le taux de TVA à 5,5 %

Si vous entamez des travaux d'amélioration énergétique au sein d'une habitation construite depuis plus de deux ans, vous pouvez aussi aspirer à une réduction de la TVA à 5,5%. Elle concerne aussi bien les résidences principales que secondaires. Outre les propriétaires, bailleurs ou occupants, les locataires, les occupants à titre gratuit, peuvent aussi aspirer à cette réduction les sociétés civiles immobilières et les syndicats de copropriétaires.

Pour jouir de cette réduction, aucune démarche n'est indispensable. Les professionnels chargés des travaux pourront appliquer directement cette réduction dans leur facture. La TVA à 5,5 % est également cumulable avec l'éco-PTZ, MaPrimeRénov', la prime Effy...

Les subventions de l'ANAH

L'ANAH accompagne les ménages aux revenus modestes et les foyers précaires dans leurs travaux d'amélioration des performances énergétiques de leur logement. Parmi les subventions proposées par cet organisme figurent notamment l'aide "Habiter Mieux Sérénité" et la Prime Rénov'Fenêtre.

Le dispositif Habiter Mieux Sérénité concerne les travaux favorisant un gain énergétique d'au moins 35 % au sein d'une résidence principale construite depuis plus de 15 ans. En fonction des revenus de chaque ménage, la prime peut atteindre jusqu'à 10 % du montant des travaux. Cette prime peut être cumulée avec la TVA à 5,5 %, l'éco-PTZ et le chèque énergie pour réduire au maximum le montant des travaux pour le changement de fenêtres.

Le chèque énergie

Ce dispositif ne concerne pas uniquement le règlement des factures d'énergie. Le chèque énergie permet également aux bénéficiaires de financer en partie leurs travaux de rénovation énergétique, incluant le changement d'une fenêtre simple vitrage par du double vitrage.
 

N'hésitez pas à nous proposer vos articles


Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable